THE FUTURE IS AFRICA
FESTIVAL DU FILM AFRICAIN POUR
LES ENFANTS ET LES JEUNES
27.10. – 04.11.2021
Au cinéma BABYLON de Berlin

THE FUTURE IS AFRICA est un festival de films pour les enfants et les jeunes avec des contributions de l’Afrique et de la diaspora africaine. La conservatrice britannique June Givanni a mis sur pied un programme de près de 30 courts et longs métrages qui racontent leur histoire principalement du point de vue des enfants et des jeunes. Ils abordent des thèmes tels que l’identité, la diaspora, le passage à l’âge adulte ou l’héroïsme en utilisant des procédés stylistiques tels que le documentaire, le portrait, le réalisme magique et l’afrofuturisme. La sélection comprend des classiques du cinéma africain comme Wend Kuuni (1992) de Gaston Kaboré ainsi que des films récents comme Reliquary 2 (2020) de Larry Achiampong et le court métrage futuriste The Future Isn’t What It Used To Be (2021) d’Adeyemi Michael.

Décoloniser la vision occidentale de l’Afrique a historiquement été la tâche principale du cinéma africain, l’un des médias artistiques les plus importants. Depuis de nombreuses années, les films destinés aux enfants et aux jeunes sont de plus en plus nombreux, principalement écrits et produits par une génération de cinéastes tout aussi jeunes qui veulent montrer, sensibiliser et ainsi changer leur réalité quotidienne.

En plus du programme régulier du festival, dont l’un des points forts est la première allemande du drame The Murder of Stephen Lawrence, du réalisateur britannique primé Alrick Riley (« Bridgerton »), des projections gratuites sont proposées aux classes de Berlin. Parce que le film, comme aucun autre média, a le potentiel de promouvoir la pensée critique, de stimuler le dialogue et de façonner des images du monde et des gens. En coopérant avec les écoles de Berlin, nous essayons précisément de faciliter cette discussion.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22.10.21 via Operndorf Afrika: festspielhaus@schlingensief.com.

Le programme et les billets seront bientôt disponibles ici:

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le projet est produit en coopération avec Archive Berlin, les archives du cinéma panafricain June Givanni et Babylon Berlin. Financé par le Hauptstadtkulturfonds.