Artist-in-Residence

Le programme
Artist-in-Residence

Le programme

Le programme Artist-in-Residence à l’Operndorf Afrika est le premier programme de résidence d’artiste en Afrique de l’Ouest et a été établi fin 2015 à l‘Operndorf Afrika. Il invite des artistes nationaux et internationaux pour utiliser l’Operndorf Afrika comme espace de vie et de travail. Le programme de résidence est accompagné au Burkina Faso d’évènements produits régulièrement en Europe. Pendant ces séries d’évènements, on doit mener à travers l’angle des différentes disciplines un discours critique au sujet des possibilités de l’échange interculturel, lié à l’objectif de développer des visions et potentiels pour l’Operndorf Afrika.

Christoph Schlingensief lui-même concrétisa déjà en 2010 l’idée d’un échange international d’artistes. Il avait le souhait d’initier un programme de bourses pour de jeunes artistes pour des voyages de recherche et de travail à l’Operndorf Afrika.

«Pas d’idée impossible qui ne doit être créée que pour le profit mais
l’idée de voler officiellement l’Afrique et prendre et utiliser pour ceci son propre corps comme support d‘informations. Pas de personne superficiel soi-disant artistique qui montre une fois pour toutes aux africains ce que la culture allemande sait faire, mais une feuille européenne pâle qui s’en va en Afrique pour une exposition supplémentaire. »
Christoph Schlingensief

L’idée de base de l’Operndorf Afrika est donc en conséquence depuis sa conception non seulement un  changement de la réalité de vie et de la vie quotidienne sur le lieu. L’Operndorf Afrika a été créé comme lieu culturel de rencontre et d’expérimentation pour les artistes du Burkina Faso et d’autres pays. Vous êtes invité de créer, d’essayer et de représenter ici ensemble des mises en scène – avec des artistes et scientifiques, comme également avec des enfants et amateurs. Le projet se comprend dans ce sens comme projet artistique multinational avec la vision de Joseph Beuys de réimplanter l’art au milieu de la vie. Ainsi, des artistes d’orientations différentes au niveau du contenu ou des médias sont invités en parallèle, et on leur demande d’affronter le lieu –  dans le meilleur des cas dans un échange ensemble et s’inspirant l’un l’autre.

En contrepartie, ce processus doit être observé et enregistré en tant que documentaire pour apprendre ainsi de l’Afrique dans le sens de Christoph Schlingensief. L’importance pour lui était l’influence du lieu étranger, de découvrir là-bas des choses inconnues, et de les croiser avec son propre savoir, le connu, pour créer de cette façon un renvoi de l’accès européen à l‘art.

L’Operndorf Afrika doit représenter une plate-forme. Il ne s’agit non seulement du fait que les hommes créent ou vivent l’art sur place. L’objectif est plutôt de créer par le programme Artist-in-Residence un endroit de transfert, un point de transit. L’art doit être compris ici comme langue directe de la confrontation et, dans le meilleur des cas, contribuer de remettre en question le système d’évaluation occidental et les images courantes, souvent exotisées, de l’Afrique. L’environnement Operndorf, la culture, les hommes et leur compréhension de la culture doivent former un point de départ pour une telle confrontation.