Focus Durabilité

Les principes de notre travail

Durabilité sociale
et écologique

Il est important pour nous de créer des emplois sur place à l’Operndorf Afrika pour la population locale et de soutenir l’économie locale du Burkina Faso. Nous demandons de la compréhension pour le fait que nous n’attribuons pas de commandes à des partenaires étrangers si elles peuvent être effectuées localement de manière équivalente.

Dans ce sens, nous ne prenons également pas de dons matériels pour des produits et matériaux qu’on peut se procurer et acheter sous la même forme sur place.

Un point central de la coopération entre les initiateurs du projet et la population locale est de réduire les dépendances économiques. Pour tous nos projets, nous essayons donc de faire attention à assurer une approche de partenariat et d’intégrer les collaborateurs de façon à ce qu’ils peuvent continuer les projets de manière équivalente, même à la fin de notre engagement. La base pour ceci est une coopération vécue activement avec le gouvernement du Burkina Faso qui est obligé comme la Festspielhaus Afrika gemeinnützige GmbH à apporter sa participation à ce projet. Cette coopération a déjà réglée par contrat en 2010 par Christoph Schlingensief et le ministre de la culture du Burkina Faso de l’époque, Philippe Sawadogo.  Dans ce sens durable et intégral, l’école et le dispensaire, au contraire de beaucoup d’autres projets humanitaires, sont sous la responsabilité du gouvernement du Burkina Faso qui paie les salaires des employés.

Le projet doit passer à long terme sous la souveraineté de ses habitants – un élément important du contrat de coopération conclu en 2010 avec le pays du Burkina Faso, et un processus qui a déjà été enclenché. Le projet est déjà en partie sous la responsabilité du pays du Burkina Faso, mais au plus tard en 2030, la Festspielhaus Afrika gemeinnützige GmbH se retirera complètement des affaires opérationnelles et aura transmis le projet au pays du Burkina Faso.

Nous sommes dans une responsabilité sociale par rapport aux collaborateurs ouvriers de l’Operndorf Afrika, tous nos collaborateurs ont donc une assurance maladie. Les assurances maladie pour employés sont toujours une exception au Burkina Faso à cause des frais élevés et ne font pas partie du standard d’un contrat de travail.

Nous nous efforçons de créer dans toutes les étapes de projet sur place des structures qui permettent une formation ou une formation continue. Déjà pendant la phase de construction des bâtiments à l’Operndorf Afrika, nous avons mis l’accent sur le transfert de connaissances au sujet de l’utilisation professionnelle des matériaux et de techniques de construction vers les ouvriers/ères locaux. L’école Operndorf a implémenté depuis son ouverture en 2011 un programme Teach-the-Teacher (former les enseignants) qui assure aux professeurs reconnus(e)s par l’Etat de notre école une formation complémentaire de pédagogie artistique.

A côté des formations de santé pour la population locale ont lieu dans le dispensaire également des offres de formation continue pour le personnel. Ces offres ont été rendues possibles par nos coopérations avec des partenaires internationaux.

Un point central de notre travail est le renforcement des droits de la femme, en commençant avec la scolarisation conséquente de 50 pourcents de filles à l’école Operndorf – contre 20 pourcents de la moyenne du pays. Même lors du choix de notre personnel, nous veillons à une embauche équivalente de femmes.

Responsabilité
écologique

En 2015 a été installée à l’Opendorf Arika un équipement solaire puissant dont les coûts d’installations ne s’amortissent pas, en alimentant le réseau électrique local avec les excédants de courant électrique provenant du solaire, comme courant dans le monde occidental. Actuellement, on ne peut pas encore réalimenter ou acheter du courant électrique au Burkina Faso. Cela signifie que nous sommes obligés de passer le courant électrique excédant nos besoins propres gratuitement dans le réseau électrique burkinabé. Nous nous sommes décidés néanmoins pour cette technologie à cause de notre responsabilité écologique et espérons de faire partie ainsi d’un débat publique sur l’énergie verte au Burkina Faso.

Dans le contexte de l‘écologie durable de l’Operndorf Afrika, nous essayons de trier les déchets sur place et de les éliminer le plus écologiquement possible. Le recyclage et le tri des déchets sont au Burkina Faso des concepts et systèmes insuffisamment traités. Nous essayons néanmoins de vivre et présenter des voies acceptables du recyclage. En font partie le compostage, le tri de plastique et déchets ménagers, et de manière élémentaire le rangement collectif de l’école avec les enfants – puisqu’une conscience environnementale ne peut être adressée que si elle est connue.

Nous nous sommes décidés ensembles avec notre architecte Francis Kéré pour une forme durable de construction. Cela signifie que les matières premières disponibles localement comme l’argile, le sable et la pierre sont travaillées en priorité en intégrant des types de construction traditionnels.

Ainsi, les hommes sur place peuvent construire les projets de façon autonome et les réparer par la suite.

Par la technique de ventilation plusieurs fois primée de Francis Kéré qui ventile et rafraîchit de manière naturelle les bâtiments, nous renonçons à l‘Operndorf Afrika totalement à des climatisations et ventilateurs consommant de l’électricité.

Grâce à l’architecture de Francis Kéré, nos bâtiments sont sensiblement de meilleure qualité que les bâtiments typiques en béton – mais ils sont aussi plus chers. De l’autre côté, les 23 bâtiments déjà réalisés ont une durée sensiblement plus longue et génèrent un climat d’espace dans lequel on aime séjourner, vivre et apprendre.

Approches durables dans
nos concepts

Le concept artistique de notre école Operndorf semble faire école: puisque notre école a terminé plusieurs fois au-dessus de la moyenne dans la comparaison annuelle nationale, le concept de l’école Operndorf est discuté dans le cadre d’une réforme de l’éducation prévue. Car notre école présente manifestement moins de temps d’absence et d’arrêts scolaires et génère ainsi dans la durée plus de diplômes de fin d’études.

Un point central du travail de projet est d’effectuer un travail de prévention dans le domaine de la santé, c’est à dire de proposer des formations en hygiène dentaire mais également des réunions d’information au sujet du planning familial, la préparation de l’accouchement, la détection de maladies, l’alimentation et de vaccinations pertinentes. La prévention de maladies forme le point central de notre travail et dépasse les mesures subventionnées et les mesures proposées par l’Etat  – nous finançons ce travail avec vos dons.

Avec notre programme d’alimentation établi en 2011 à l’école Operndorf, nous essayons d’intervenir activement contre la malnutrition et sous-alimentation des enfants dans notre école primaire. Les coûts d’exploitation de la cantine sont à la charge de la fondation Operndorf Afrika – puisque le Ministère de l’éducation burkinabé ne prévoit pas cette unité d’exploitation dans son budget. Cela signifie que lorsque nous collectons en Allemagne des dons pour le projet, nous collectons pour 300 déjeuners qui doivent être préparés quotidiennement – un aspect important pour le bien-être et l’amélioration de l’état de santé général de nos écoliers. Mais c’est avant tout un facteur décisif pour les parents d’envoyer leurs enfants à l’école  – nous collectons donc non seulement pour un déjeuner mais pour le droit d’éducation pour chaque enfant.

Nous avons actuellement deux projets en planification : un projet d’alphabétisation d’adultes et un programme agricole développé en coopération avec la fondation Deutsche Welthungerhilfe. Les deux programmes démarreront probablement au courant de l‘année 2017.

Dans le cadre de la formation d’adultes, il est important pour nous de faire partie d’une alphabétisation large du Burkina Faso – 80 pourcents de la population autour de l’Operndorf Afrika sont des analphabètes. La compréhension de l’importance de formation scolaire et la volonté d’envoyer ses propres enfants à l’école augmente le taux d’alphabétisation de toute la société – nous donnons donc avec ces cours non seulement une possibilité aux adultes – nous donnons ainsi aussi aux enfants un droit d’éducation.

Dans le cadre de notre responsabilité écologique, il est aussi important pour nous de devenir actifs dans le domaine de l’agriculture. Les hommes luttent contre la sécheresse, l’érosion de leurs sols et les inondations; ils ont besoin de stratégies et méthodes pour de meilleurs rendements agricoles et la protection de leurs sols. C’est ainsi que nous pouvons poser ensemble une pierre contre les famines et la malnutrition.

L’avenir pour
l’Operndorf Afrika

La fondation Operndorf Afrika a été créée en 2012 avec l’objectif d’assurer le projet durablement et à long terme. Pour soutenir et compléter le travail de transfert du projet vers le pays du Burkina Faso, la fondation Operndorf Afrika travaille sur la conservation et le développement des objectifs décrits ici, et sera toujours un soutien actif en tant que fondation même après le transfert complet du projet au pays du Burkina Faso.